Rechercher

Le salon des métiers ouvre bientôt ses portes. A vos marques, Prêt, Postulez !



Le salon des métiers ouvre bientôt ses portes. A vos marques, Prêt, Postulez !

Euh… oui mais où ?

Le voici, le grand moment du choix ! La dernière année se profile est déjà, on cherche les stages. On hésite, on soupèse, on se questionne et on interroge son entourage. Quelle voie professionnelle choisir qui vous corresponde vraiment ?

S’en remettre à ses proches ? « Dis, maman, tu me verrais bien faire quel job ? » « Mon pote m’a dit qu’il n’y avait plus d’embauches dans le métier que j’aurais aimé exercer.»

A son enseignant ? « Mes notes ne me permettent pas de poursuivre mes études. » « Mon prof m’a dit que j’étais un bon à rien. »orientation scolaire et professionnelle « Comment trouver un emploi alors que je suis en échec scolaire ? »

« Je rêve de danser, il me dit que je serai un bon comptable. »

A son guide intérieur ?

« Je ne sais pas que choisir. » 

« Peu importe ce que je fais, pourvu que je ne sois pas cloué à un bureau. »

« Il y a tellement de métiers qui me tentent ! » « Comment décrocher ma place d’apprentissage ? » « Euh c’est à peine si je sais ce qui existe… »


Au petit bonheur la chance ?

Bon, trêve de plaisanterie. Il est parfois difficile d’y voir clair, surtout quand dans cette période on se cherche encore.

La clef: Bien se connaître, savoir ce qui est important pour soi. Ne pas faire de choix par dépit ou pour faire plaisir. L’entourage est précieux pour encourager et poser les bonnes questions. Mais il doit savoir également rester discret pour ne pas influencer et imposer ses choix.


Un petit détail encore. Il faut savoir identifier ses boulets ? Vous en avez ? Vous savez, ces personnes qui ont toujours l’art de vous miner le moral quand vous avez une superbe idée avec des paroles qui de prime abord ont l’air pleine de bon sens. Il y a des amis, des copains, mais également parfois la famille ou les enseignants. Alors gare ! Il important de ne pas boire les paroles de toutes personnes qui ne croient pas en vous ! Soit votre décision remet en question l’image qu’elles se font de vous, soit vous imposez le changement en prenant votre destin en main. Des jalousies ou des peurs peuvent naître là où on ne les attend même pas. Des remises en question aussi. La plupart du temps, ils n’ont pas conscience de ce qu’ils font. Alors ne leur en voulez pas trop et avancez encore. Même si vos résultats ne sont pas encore à la hauteur scolaire ou professionnelle de ce que vous souhaiteriez

Un autre facteur d’indécision : le cycle de vie des professions et des besoins. De plus en plus de métiers n’existaient pas, il y a peu. Il s’en crée quasiment tous les jours. Certains disparaissent ou sont voués à l’être sous peu, tandis que d’autres ressuscitent de manière inattendue. Notre conseil: Planifier votre carrière (pour ceux qui en ont besoin) mais savoir rester souple! Voir sa formation pour ce qu’elle est : un pied à l’étrier. Accepter de se former encore et encore, de changer d’horizons voire de métier au besoin. L’adaptation et la résilience en sont les clefs.

Et les résultats scolaires ? Est-ce vraiment important ? Bon, on ne va pas se mentir. Les employeurs regardent vos moyennes et vous feront passer des tests de compétences pour les matières importantes pour eux (math, français, allemand, anglais, etc.). Mais de plus en plus, votre façon d’être est également passée au crible. (L'enthousiasme, l'engagement, le leadership, savoir anticiper, etc...) Ce n’est pas plus mal, car cela donne des chances supplémentaires à beaucoup plus d’entre vous. On appelle cela les softskills ou savoir-être et elles sont très valorisées en entreprise.

Oui, c’est bien joli tout cela. Mais quand on est en échec scolaire, on fait quoi ? On n’a pas dit que cela allait être facile, mais il existe quantité de chemins détournés pour arriver à ton but. Et pour le reste tu peux t’appuyer sur des structures comme la nôtre ! Certains grands noms ont eu des scolarités catastrophiques ou n’ont pas eu de diplômes universitaires comme Gérard Depardieu, Albert Einstein, Jean-Paul Gaultier ou Michel Drucker, Bill Gates (Microsoft), Mark Zuckerberg (Facebook) ou encore Ingvar Kamprad (Ikea)... On te l’a dit, l’école ne fait pas tout. Ce qui est important c’est ce que tu feras de ton bagage après elle ! Alors cultive ta curiosité.



D’autres pistes encore pour trouver ta voie ?

- L’Orientation professionnelle Cantonale ou l’Orientation scolaire de ton école. - La Cité des Métiers ou Salon des métiers, selon que tu sois genevois ou vaudois.

Tu trouveras encore d’autres informations sur:

www.orientation.ch

https://emplois-vaud.ch/orientation-professionnelle-vaud

https://www.cefco.ch/orientation-et-conseil

https://www.metiersformation.ch

http://www.yourchallenge.ch/fr/

https://cite-metiers.ch


Et en guise de piqûre de rappel, notre petite citation préférée: « Il faut avoir de grands rêves, pour ne pas les perdre de vue quand on les poursuit. » O.Wells

La Team de BringMeUp

Contact



Genève - Lausanne - Vevey - Montreux - Bulle

​​

Tél : 079 948 50 78

contact@BringMeUp.net

Devenir un répétiteur BringMeUp? 
C'est 

Devenir Mentor BringMeUp?
C'est 

© 2019 par BringMeUp.net